EURL ou SASU ?

EURL ou SASU ?
Vous souhaitez vous lancer dans votre propre affaire. Tout est prêt pour démarrer votre projet professionnel. Il ne vous reste qu’une seule étape à franchir et non des moindres: trouver votre statut. Ce choix sera déterminé par la prise en compte de plusieurs paramètres. Lorsqu’on décide de devenir société unipersonnelle, il faut savoir qu’il existe deux types de statuts : SASU ou EURL. Sachez que pour créer votre SASU ou EURL, les formalités sont identiques. Il suffit de faire une déclaration dès le début de votre activité auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Qu’est ce qu’une SASU?

La société par actions simplifiée unipersonnelle est composée d’un seul associé. il s’agit de l’une des formes juridiques les plus utilisées par les entrepreneurs voulant créer leur société seul. L’associé unique peut être une personne physique comme une personne morale. Ce statut est utilisé dans les activités commerciales, agricoles, artisanales ou civiles. Le capital versé n’a pas de limite. Seul les apports en nature ne devront pas dépasser 30 000 euros.

– Les avantages de la SASU
Le statut SASU présente certains avantages mais encore une fois, il faut prendre en compte tous les paramètres du créateur d entreprise pour faire le choix idéal. La SASU permet aux mandataires sociaux, tel que le Président ou le Directeur général, d’être des personnes physiques ou morales.
Grâce à cette structure juridique, vous disposez d’une grande souplesse au niveau de la gestion et du statut. Vous n’êtes pas soumis au RSI. Le dernier avantage est qu’en tant que gérant d’une SASU, vous serez affilié au régime général de la sécurité sociale.

– Les inconvénients de la SASU
En choisissant le statut SASU, vos cotisations seront très élevées. Et contrairement à l’EURL, vous n’aurez pas la possibilité de choisir le régime de micro entreprise.

Qu’est ce qu’une EURL?

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée est une SARL composée d’un seul associé. Le capital versé est fixé par l’entrepreneur selon les besoins et la taille de l’entreprise. La responsabilité de l’associé unique est limitée au montant de son apport dans le capital social.  En choisissant la structure d’EURL, vous avez la possibilité de choisir le type d’imposition: IR (Impôt sur le Revenu) ou IS (Impôt sur les Sociétés) . Ce statut convient aux personnes qui débutent dans la création d’entreprise.

– Les avantages de l’EURL
Le montant du capital de départ est libre. Ce qui est intéressant avec cette forme juridique est la séparation du patrimoine personnel et professionnel. L’autre point non négligeable est la grande souplesse du statut. En effet, vous avez la possibilité d’intégrer à n’importe quel moment des associés ou encore de vendre des parts de la société.

– Les inconvénients en EURL

En tant que gérant associé d’une EURL, vous ne bénéficierez plus du statut salarié. Cela signifie que vous ne payez plus de cotisations chômage et ne bénéficiez d’aucune retraite. Aussi, il est important que vous pensiez à souscrire à des assurances complémentaires telles que l’assurance santé ou la protection juridique. N’oubliez pas également de préparer votre retraite car à ce moment là, vous ne toucherez que 20 à 40% de vos revenus. De ce fait, il est judicieux de souscrire à une assurance vie qui vous permettra de mettre un peu d’économies de côté chaque mois.